El Maestro Ruiz Miguel – (2ème partie)

corrida-ruiz-miguel-portrait

… J’ai ajouté une photo. Elle est de mauvaise qualité mais elle a une histoire.

Je n’avais pas le droit de descendre dans le callejon pour prendre des photos. Cela est réservé aux photographes accrédités, ceux qui ont des superbes appareils avec des gros kikis (objectifs) qui font saliver les simples amateurs que nous sommes généralement.

J’ai passé une partie de la Féria de Nimes avec un monsieur adorable qui nous a quittés il y a quelques années déjà, après ce qu’on appelle pudiquement une longue maladie… Maño, il s’appelait. Un homme bien connu du Mundillo de l’époque.

Il faut savoir que les matadors français devaient avoir une adresse en Espagne pour pouvoir y combattre. Maño “prêtait” son adresse. Mais il fut aussi “mozo de espada” de Dominguin et d’Ordoñez. C’est pas peu rien ! Le “valet d’épée” est l’homme de confiance du matador ; c’est lui qui prépare son habit, gère les capes et muletas, il suit le maestro dans le callejon pour lui passer l’épée (en particulier la vraie, celle pour l’estocade), la muleta, le traditionnel verre d’eau… Bref, c’est un personnage important et être le mozo de espada de figures comme Dominguin et Ordoñez vous place d’office en haut d’une certaine hiérarchie… On refuse peu de choses à un homme comme çà. Il lui a suffit d’appeler Ruiz Miguel pour que celui-ci vienne et que je puisse rencontrer ce grand matador.

Aux arênes, Maño m’a emprunté mon petit appareil photo (celui avec un petit kiki et pas de flash !) pour prendre une photo de Ruiz Miguel quelques minutes avant son entrée en lice.

Alors, c’est vrai, elle est vraiment pas terrible cette photo, mais elle a une histoire…

Auteur: Joel D.

And please, visit Miki’s website entirely dedicated to Bull and Bullgfightart!

9 Comments (+add yours?)

  1. Miki
    Dec 03, 2008 @ 11:41:05

    Et bien tu vois, Joël, moi je trouve que cette photo a une atmosphère incroyable. En partie certainement car on voit que c’est une photo ancienne, ce qui lui donne déjà pas mal de poids et de profondeur, par le seul fait du temps qui est passe dessus.
    Et puis la pose et le visage de Ruiz Miguel sont magnifiques je trouve. Ils me parlent énormément. Ils parlent surtout d’honnêteté… d’une espèce de candeur aussi. d’ingénuité.
    Et puis comme tu dis, cette photo elle a une grande petite histoire…
    Intéressant ce que tu dis sur les adresses prêtées… j’ai pense que c’était a cause de Franco, mais je viens de contrôler, il est mort en 1975… sais-tu si c’est encore le cas?
    J’adore te lire, tu nous apprends plein de choses. Car même si je connais la corrida depuis toujours, je n’ai jamais essayé de comprendre vraiment, d’apprendre, de rechercher. Je me suis juste donnée au plaisir…

    Te souviens tu qui est le monsieur barbu a cote de Ruiz Miguel? Quelle imposante figure… mais j’ai l’impression de le connaitre…

  2. joël
    Dec 03, 2008 @ 12:14:08

    Miki,

    éh non, je ne connais pas le monsieur à côté de R.Miguel, désolé…
    C’est un regard d’artiste que tu poses sur le maestro ; je n’avais pas fait attention à cette sérénité candide mais à le regarder de nouveau, sachant que dans quelques instants, il allait, quoiqu’on en dise, risquer sa vie, ça devient évident…

    Faudra que je me renseigne pour les adresses, je ne sais si ça a perduré.

    Sais-tu pourquoi je parlais de la “vraie épée” ? Celle pour l’estocade est en fer, elle est donc lourde à manier pendant toute une faena. Traditionnellement, le matador peut présenter un certificat médical attestant d’une douleur au poignet par exemple, et il peut alors utiliser une “fausse” épée, plus légère à tenir, qu’il remplace au moment de l’estocade par la “vraie” épée.
    Beaucoup ignorent cette astuce, tricherie bien innocente, qui n’affaiblit pas le matador, contrairement à une ‘carioca’ infligée parfois sans ménagement au toro…

  3. reinedespommes
    Dec 03, 2008 @ 12:57:05

    Miki, tu as dit exactement ce que j’ai ressenti en voyant cette photo. J’aime son côté “ancien” qui lui donne de la valeur.
    Et comme toi, je trouve sur le visage de cet homme un air très doux.

    Bon, je retiens aussi le nom, rien que ça, ça me fait rêver !

  4. Miki
    Dec 03, 2008 @ 17:31:10

    @Joël
    Non, je ne connaissais pas l’histoire de la vraie épée… c’est drôlement intéressant!
    Mais attends, quand j’y pense… je crois me souvenir que les matadors changent TOUJOURS l’épée avant de passer a la phase de l’estocade. Il me semble me rappeler avoir toujours vu çà. Et j’ai toujours pense qu’il leur fallait une épée différente pour l’estocade. Mais pas a cause du poids… j’ai toujours pensé que l’épée de l’estocade avait peut être une autre forme, une autre pointe, une autre qualité de fer…
    Alors finalement, quand je les ai vus changer d’épée, c’était en fait le remplacement par la vraie épée?

    @Pomme
    Allez, Chica, continue a venir nous voir ici et a rêver avec nous! Nous on rêvera des toros, et toi des toréadors aux doux visages…

  5. Joël
    Dec 03, 2008 @ 22:30:54

    Oui Miki, ils font tous cela !

    Je voudrais revenir sur la “douceur” que vous trouvez au visage de R.Miguel. Lorsque j’ai commencé à découvrir ce milieu, j’ai été frappé de ce paradoxe : les amateurs de corridas ne sont pas d’affreux assassins assoifés de sang mais les gens que je connais sont bien au contraire gentils, corrects et bien élevés ! Bizarre, vous avez dit bizarre ?

  6. Miki
    Dec 04, 2008 @ 07:22:16

    Tu sais Joel, au cours de ma carrière de peintre de corridas, j’en ai entendu des injures… une des plus graves etant qu’une vieill espeanole, visitant une de mes expstions a dit a voix haute, a son aie qui l’acconpagnait:
    “Ces gens la. ce sont des assassins, et ce peintre, il faudrait le mettre en prison!”
    J’étais à 2 pas d’elles, elle ne savaient pas que LE peintre c’était moi (tous les espagnols croient que “Miki” c’est un homme.
    J’ai eu envie de me défendre, mais finalement je me suis tue, sure que ce serait un gaspillage de mots et d’énergie.
    Mais tu vois, toutes ces injures m’ont souvent fait réfléchir si j’étais vraiment cruelle et amorale. mais quand je pense que je suis incapable non seulement de tuer une mouche (dans le sens littéral du terme) mais encore un moustique qui est en train de me piquer le bras… {oui je le chasse d’un petit geste doux… bien sur il revient vite!|.. alors je me demande si je suis vraiment si cruelle avec les animaux?
    Mais bon, c’est exactement le genre de thèmes que je veux soulever dans ce blog, alors on en reparlera… si je ne suis pas en prison!🙂

  7. Joël
    Dec 04, 2008 @ 11:21:27

    si tu vas en prison, Miki, je demande à Kevin l’autorisation d’y être avec toi : au moins on pourra causer !
    les “anti” ne comprennent pas. Personnellement, je ne leur demande pas de comprendre (d’autant que je suis aussi contre certaines pratiques) mais qu’au moins, ils respectent un choix fondé souvent sur la tradition et dans ton cas, qu’ils respectent le travail de l’artiste qui n’a pas, par nature, à se soucier de règles “morales” pré-établies.
    En outre, tu ne fais pas que ça et j’en profite pour te dire que j’ai découvert le clip vidéo que Kevin a illustré avec sa musique sur fantascapes. Superbe !

  8. Miki
    Dec 05, 2008 @ 08:07:50

    🙂 même en prison, avec toi, c’est 🙂 !
    Je suis comme toi, je ne demande pas aux gens de comprendre, seulement de respecter. C’est éternel problème de intolérance, qui est cause de tant de guerres dans notre monde, les petites de chaque jour dans nos vies privées, et lea grandes au niveau international…

    Kevin n’a pas encore vu ton commentaire sur sa musique, mais sur qu’il va aimer. Il me tarde qu’il ait fini son studio pour pouvoir se remettre a composer… j’ai du travail pour lui!

  9. reinedespommes
    Dec 05, 2008 @ 13:41:28

    Alors là ! pardon ! si tout le monde va en prison, j’y vais aussi🙂
    Surtout que vous avez raison : un peu de tolérance ne ferait pas de mal dans ce monde un peu fou où tout le monde veut primer sur les autres…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s