1ers émois…

Miki nous invite dans un monde particulier : le mundillo.

Voici ma modeste contribution à son nouveau blog.

Dans les années 80, des amis arlésiens, aficionados de longue date, m’ont invité à la Féria de Nîmes. Bodegas, sangria, vino verde et musique andalouse étaient au rendez-vous. Un grand classique ! Puis vint le moment d’aller voir ma première corrida. Oserais-je dire que je n’étais pas fana ? Ma “culture” nordiste n’incluait pas la tradition taurine et je ne comprenais pas qu’on puisse “jouer” avec un animal …

Au programme, Paco Camino et El Cordobès.

Bien avant le paseo, grande explication de texte de la part de mes amis. J’allais voir du sublime avec Paco Camino, surnommé un temps le “Mozart de la Tauromachie” (j’apprendrai plus tard que d’autres ont eu le même surnom !), j’allais apprécier son temple (certains le trouvaient même indolent…) et ses passes classiques. A l’opposé, je découvrirai comment on torée le public plus que le toro avec El Cordobès, ce trémendiste forcené aux sauts de grenouille… Le parti pris de mes amis était évident !

J’ai du les décevoir…

Un Paco Camino vieillissant, tirant difficilement quelques passes anodines, tuant son toro avec peine, m’a permis de connaître ma première bronca et quelques commentaires très imagés : “prends une carabine !”.

Mon appareil étant dépourvu à l’époque de stabilisateur, j’ai été incapable de prendre une photo, tant je tremblais d’émotion (négative…). Pas terrible pour une première…

Ensuite, est arrivé El Cordobès. Allez, je vous livre de suite ma conclusion : génial ! Il m’a fait littéralement exploser quand, jetant cape et épée, il nous a gratifiés d’un desplante à genoux, le nez quasiment collé sur le mufle du fauve. Mes amis étaient, eux, horrifiés de me voir réagir ainsi ! “Aucune passe classique”, “il torée à cornes passées”, “il se moque du toro et du public”…etc… J’en ai entendu des commentaires quand nous dégustions un énième vino verde au Bar de la Bourse !

Alors, oui, je n’y connaissais rien à part l’agencement des tercios, je ne comprenais rien aux analyses techniques, mon ami Guitou s’est d’ailleurs promis de m’apprendre les règles (et qu’il en soit ici remercié !) mais j’ai découvert ce jour-là l’enthousiasme et l’émotion pour un “spectacle” auquel j’étais a priori opposé.

L’aficion avait gagné un adepte de plus…

Auteur: Joël D.

10 Comments (+add yours?)

  1. Miki
    Nov 28, 2008 @ 11:13:37

    Quel plaisir de lire ce témoignage, Joel! Tu m’as bien fait rire, tu sais, et je m’imagine vraiment la déception de tes amis devat ton enthousiasme de novice pour ce “traitre” de la pure tauromachie, qu’est El Cordobes.

    Et je pense que tu as eu une chance immense d’avoir eu Paco Camino et El Cordobes au menu de ta première corrida! 2 extrêmes de ce poids ensemble dans l’arène, c’est les émotions assurées pour tout le monde. Car finalement, la corrida, c’est çà pour moi et je pense, pour tout le monde: une fête des sens et une explosion d’émotions très basiques. Et je pense que, tout intellectuel (ou non) qu’on puisse être, on “aime” être livre a nos émotions basiques, car elles, elles sont vraies, personalles, non teintées par l’éducation de la société et de la vie…

    J’ai vu Paco Camino moi-même, et El Cordobes. Et je te dirai honnêtement que même quand Paco était dans ses grands jours, même s’il était parfait dans son art, je n’ arrivais pas a avir de VRAIES emotions en le voyant. Par contre, avec El Cordobes, je me régalais, toujours!

    Le experts vont dire que nous ne sommes pas des purs. Pas des vrais aficionados. Comme tu le dis si bien, que nous nous laissons toréer par ces manipulateurs d’émotions…

    Manipulation ou non, moi je ne demande rien de plus en regardant une corrida: de me laisser emporter, d’oublier mon cerveau, et d’être livrée a des sensations vraies et pures! Plusieurs toréros ont réussi… El Cordobes étant l’un deux… mais il y en a eu d’autres, parmi les “vrais”… mais ce sera pour une autre fois1

  2. Miki
    Nov 28, 2008 @ 11:15:14

    Correction de l’auteur, Joël:

    “Oups… J’ai confondu Vino Verde et Tio Pepe… J’ai sans doute trop abusé de ces délicieux breuvages…”

  3. reinedespommes
    Nov 28, 2008 @ 14:32:13

    Pour qui tremblais tu Joël ?😉

  4. Miki
    Nov 28, 2008 @ 14:39:36

    Bravo Joël, tu a réussi a attirer “la reine dans l’arène” (j’espère que vous appréciez tous cette géniale allitération!!!)
    Bienvenue, Pomme, je suis toujours très heureuse de t;avoir prés de nous!

  5. reinedespommes
    Nov 28, 2008 @ 16:53:07

    Miki, je suis parfois discrète sur tes blogs, mais j’y passe souvent. Je m’y régale tant !
    (jolie association en effet … je crains juste le taureau !😉 )

  6. Joël
    Nov 28, 2008 @ 16:54:33

    Réponse pour Pomme…
    Quand on voit une corrida pour la 1ère fois, c’est assez impressionnant. Et lorsque le matador doit s’y reprendre à plusieurs fois… C’est “émotionnant” ! Je crois qu’il n’est pas bon d’aborder la corrida sans connaître la vie de tous ces acteurs, du toro au simple peon en passant par l’éleveur, sans savoir à quoi correspondent les actions, les gestes… car on ne voit, fort logiquement, que le rapport à la mort mais là, c’est un autre débat qui n’a pas sa place ici. J’ai eu cette chance de découvrir “de l’intérieur”. Je vais voir les bêtes aux champs, j’ai rencontré des matadors, j’ai un remarquable professeur qui m’a fait apprendre patiemment les règles. Pour pouvoir donner un avis, apprécier ou détester, s’enthousiasmer ou siffler, mais surtout, et je partage l’avis de Miki, pouvoir se laisser aller à des émotions, d’amour comme de rejet.

  7. Miki
    Nov 28, 2008 @ 19:08:21

    Joël, je crois qu’il y a beaucoup de manières d’aborder la corrida. Moi, je l’ai abordée comme bébé dans les bras de ma mère, sans connaissance aucune ni de la vie de tous ces acteurs ni de la vie tout court! Et je pense que çà aussi, c’était une bonne école, celle ou on n’a pas encore appris a réfléchir et juger, mais seulement a découvrir…
    Et si tu lis l’article de Kevin, qui a été avec moi a sa première corrida il y a environ 6 semaines, et bien lui non plus ne savait rien de la corrida, a part mes tableaux. Et bien, des la sortie du premier taureau du toril, il était déjà en train de hurler de plaisir! C’était fascinant a voir et entendre pour moi!
    Mais toi, Joël, tu as une chance extraordinaire de découvrir la corrida de l’intérieur, je t’en envie beaucoup! Mais on en reparlera de tout çà…

  8. Joël
    Nov 28, 2008 @ 22:24:28

    Je comprends bien, Miki mais la différence réside sans le fait que Kevin “baignait” déjà dans ton atmosphère taurine. Moi, autant j’aime maintenant la corrida et ce qui l’entoure, je suis entré sans ‘préparation’ et ce ne fut pas évident avec Camino.
    Heureusement, très vite, il y a eu El Cordobès, Ruiz Miguel (je t’ai fait un post sur lui…), Espartaco et tant d’autres qui m’ont fait vibrer sans retenue. En outre, connaître les gens qui gravitent autour de tout ça est tout simplement magique pour moi.
    Il faut voir ces magnifiques animaux dans leur environnement avec leur yeux qui ne te quittent pas, pour comprendre la beauté mystérieuse de ces combats, le courage de ces matadors. Je ne trouve rien de plus prenant qu’une longue passe tirée avec temple où l’homme et l’animal forment un couple contre-nature, traçant des figures irréelles.
    Et lorsqu’un paso doble accompagne une faena propre, honnête, je reconnais être transporté ailleurs…

  9. Miki
    Nov 29, 2008 @ 19:05:59

    Joël, j’ai effectivement vu ces animaux dans leur environnement et je ferai un billet bientôt la-dessus…
    Moi aussi c’est le transport… enfin c’était… j’ai été si souvent attaquée que pendant beaucoup d’années j’avais perdu l’envie des corridas. le fait que Kévin ait aime sa première corrida m’a rendue folle de joie, et j’espère qu’on y retournera souvent ensemble… pour le moment en Espagne, la saison est finie…

  10. Trackback: El Maestro Ruiz Miguel… « Amour Toro

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s